L’Altiplano péruvien et le lac Titicaca | labicicletalatina

labicicletalatina

Un an à vélo en Amérique du Sud

L’Altiplano péruvien et le lac Titicaca

Voici deux semaines que je suis à La Paz, en Bolivie. L’arrivée a été absolument incroyable! 70 kilomètres à longer la cordillère Royale, il avait neigé dans la nuit, les voitures étaient toutes recouvertes de neige, les contreforts des hauts sommets aussi. Il valait mieux avoir des gants et un bonnet pour pédaler ce jour-là !


Partie bien tôt, je suis arrivée à l’heure creuse à El Alto, les quartiers populaires en haut de La Paz. Après une interminable traversée au milieu des camionnettes en tout genre, on passe le péage, le panneau d’interdiction de circuler à vélo et là, c’est magique : une vue panoramique sur toute la ville et les sommets qui l’entourent !

S’en suit une fabuleuse descente par l’autoroute jusqu’au centre ville. Mais avant cette arrivée incroyable, il y avait aussi eu deux semaines incroyables sur l’altiplano ! En voici un récit imagé.

En quittant Cusco, il fallait d’abord monter sur l’Altiplano, une jolie étape avec un col à 4300 m m’attendait. Heureusement j’avais pris des forces la veille chez Luz Marina, une négociante de maïs qui m’avait accueillie chez elle.

J’ai croisé sur la route des drôles de loulous : 6 français qui voyagent déjà depuis un an…les zarmalouloux.

Une fois le col passé, tout me paraissait facile : je faisais presque du 20km/h de moyenne ! Du coup, j’avançais bien et arrivais tôt à l’étape du soir, sauf lorsque je ne trouvais pas d’endroit où dormir et étais obligée d’aller plus loin.

Sur l’Altiplano, j’ai rencontré des femmes à vélo, ce qui est rare car la majorité des femmes, même en ville, n’ont jamais pédalé. Figurez-vous qu’à Quito, la dernière activité à la mode est le cours de vélo pour les femmes le dimanche !

Les cimetières ont retenu mon attention : souvent orientées vers des paysages superbes, les tombes m’ont paru bien mieux entretenues et plus nombreuses que dans toutes les autres régions traversées, par contre je ne sais pas pourquoi.

Je me suis reposée une journée dans une petite bourgade coloniale à l’écart de la route directe vers le lac Titicaca : Lampa est une petite ville paisible, les mamitas vendent leurs sucreries autour de la place du village,

d’autres passent leur journée dans une pièce entièrement remplie de peaux de moutons,

un ingénieur mégalo a fait construire sa tombe sous une réplique de La Pieta de Michel Ange…


Depuis Puno, ville hautement touristique, je suis allée faire un petit tour sur le lac Titicaca, 3 heures de bateau jusqu’à l’île Taquile d’où la vue sur la côte bolivienne est splendide !

J’ai ensuite longé le lac par la côte ouest et me suis même baignée ! A 3800m d’altitude, dans une eau plutôt fraîche, le souffle manque plus qu’à vélo !

Tout le sud du Pérou est très surprenant par le nombre d’églises coloniales dans des tout petits bleds : peintures magnifiques des 17ème et 18ème siècles, fresques, dorures, sculptures, etc. Les Espagnols ont laissé des richesses folles : certaines toiles de grands maîtres européens, d’autres réalisées par des artistes péruviens à partir des techniques européennes et des matériaux locaux.

Après avoir passé la frontière, je ne me suis pas attardée à Copacabana, trop pressée d’arriver à La Paz pour accueillir Alexis ! Depuis, les aventures ne manquent pas, suite au prochain épisode !

27 09 2010 » Bolivie

4 Responses

  1. BLANQUART septembre 30 2010 @ 10 h 05 min

    Coucou

    Nous nous sommes vus il y a 15 jours sur le bord du lac Titicaca avant Capacabana , groupe de francais de 10 personnes( dont un cycliste de 63 ans ) . Bon courage

    Arnaud

  2. Ménine, Grand Père septembre 30 2010 @ 19 h 57 min

    merci pour ces nouvelles si fraiches et les tres belles photos nous sommes avec gabriel de retour du liban pierre est ici pour le w.e les vendanges sont finies les raisins sont encore delicieux tes parents sont avec sixtine et fabienne au texas pour feter Guillaume bisous Menine
    Je laisse la place à Pierre Molino venu deguster nos raisins.A bientot grand Père.

    Hello chere cousine !

    un petit tour par comigne pour porifter d’une semaine de vacances bien agréable après une rentrée intense ! j’ai vu augustin dimanche soir sur toulouse, ça m’a fait plaisir de le voir, ca faisait un bon moment que l’on ne s’était pas vu !

    il était ravi de son séjour avec toi. j’espère que tout se passe bien pour toi, et que les raisins de comigne ne te manque pas trop ! j’ai failli en faire une overdose toute à l’heure !!!

    allez bon courage, reviens nous vite ça commence à faire long sans toi !

    a très vite

    pierre

  3. WHARTON Paule octobre 6 2010 @ 14 h 39 min

    Suite au message d’Arnaud ci-dessus, nous avons été contents de vous rencontrer sur le bord du lac Titicaca et d’avoir discuté un moment avec vous. Quelle expérience formidable !
    Depuis nous avons bouclé notre magnifique périple et retrouvé la France.
    Bon courage pour la suite…
    Et si vous venez en région Centre, n’hésitez pas à nous contacter !

    Paule

  4. Anne-Cécile octobre 6 2010 @ 16 h 14 min

    Coucou Cousine!!!
    Ton grand périple à l’air de bien se passer!
    En espagnol il fallait écrire une carte postale et je me suis inspirée de ton tour de l’Amérique du Sud:je suis allée voir le Machu Pichu et le lac Titicaca!Tout se passe bien pour moi!Continue à nous raconter ton voyage et à nous faire rêver avec tes photos!!!
    P.S: Sixtine m’a raconté son voyage aux U.S.A!
    GROS BISOUS et à très bientôt =D